Malgré le prix du baril de pétrole très élevé, le gouvernement ne se prive pas pour taxer un peu plus les utilisateurs de la route. Sous le prétexte écologique, une nouvelle taxe vient frapper les prix en station-service. Une hausse visible dès le 1er avril 2015.

Taxe carbone ou comment récupérer plus de 300 millions dès 2014

En plus de la TVA passant de 19,6 à 20 %, les automobilistes français auront une nouvelle mauvaise surprise avec l’entrée de la taxe carbone sur les carburants cette année, mais qui se fera ressentir réellement en 2015. Cela parce que la tonne de CO2 est taxée à la hauteur de 7 € en 2014, à 14,5 € en 2015 et à 22 € en 2016, une belle inflation répartie sur plusieurs années pour mieux rouler le consommateur !

Entre 2014 et 2016, un plein de d'essence et de gazole augmenteront – au minimum, hors variation du cours – respectivement de 3,85 € et 4,25 €

Entre 2014 et 2016, un plein de d’essence et de gazole augmenteront – au minimum, hors variation du cours – respectivement de 3,85 € et 4,25 €

Le gaz naturel (+ 0,35 cents d’€/kWh) et le fioul domestique (+ 2,73 cents d’€/l) ayant déjà été touchés apporteront, entres autres, déjà 340 millions d’euros dans les caisses de l’Etat dès cette année, on imagine facilement les recettes des années à venir !…

Les hausses de prix attendues en chiffres

Pour le propriétaire d’un véhicule, le surcoût s’élèvera à bien plus que quelques centimes sur un plein, puisque dès 2015 le prix au litre de l’essence progressera de 2,6 centimes d’euros et que celui du diesel de 2,9 centimes d’euros. En 2016, le SP95 gagnera encore 5,1 centimes d’euros et le gazole 5,6 centimes d’euros, le tout hors variation du cours du baril qui est, pour le moment, donné pour stable.

Prix actuelPrix 2015/2016Surcoût plein 50 l 2015/2016Ecart essence VS gazole 2015/2016
Essence1,517 €1,543 €
1,594 €
+ 1,30 €
+ 2,55 €
+ 0,182 €
+ 0,177 €
Gazole1,332 €1,361 €
1,417 €
+ 1,45 €
+ 2,80 €

En bref, c’est une bonne façon de maintenir la voiture comme première source de revenus pour l’Etat, devant l’impôt sur les contribuables !