L’alcoolémie est liée à un grand nombre d’accidents et de décès qui ont lieu sur la route. Face à l’échec de l’imposition de l’éthylotest en France, deux étudiantes américaines auraient peut-être trouvé une solution simple pour diminuer le nombre de conducteurs roulant sous l’emprise de l’alcool. Cette invention tient dans un petit marquage à inscrire sur la peau…

Un tatouage éphémère pour 1 dollar

Il s’agit en fait d’un tatouage, mais non définitif, que l’on applique par exemple sur le dos de la main. Ce concept baptisée « Safe Stamp » inspiré de tests pour les diabétiques est relativement simple. Un micro-puce adhésive placée en-dessous du tatouage va envoyer des ondes électromagnétiques permettant grâce à la sueur de détecter le taux d’alcoolémie. Si l’individu présente un taux d’alcool dans le sang trop élevé, le tatouage vire du jaune au bleu.

Une grande marque de bière, Heineken pour ne pas la citer, soutient Safe Stamp

Une grande marque de bière, Heineken pour ne pas la citer, soutient Safe Stamp

Cette idée présente plusieurs avantages comme celui d’avoir en permanence un rappel de son état alcoolique. Il devient impossible de l’ignorer, d’autant plus que les personnes autour de vous peuvent aussi le voir. Ce dispositif peu onéreux coûterait 1 dollar, soit moins d’1 euro, serait idéal pour une boîte de nuit ou un bar qui « tamponnerait » ses clients à l’entrée.

Il reste maintenant à espérer que ce projet trouvera ses financements afin qu’il voit le jour et évite la jeunesse et les moins jeunes de mettre inutilement sa vie en danger en prenant le volant en après avoir trop bu.

Une innovation qui ne serait pas de refus face à la débauche technologique employée contre la vitesse dans l’Hexagone… (lire : Un nouveau radar autonome semi-fixe sur l’A6)

Crédit image : YouTube