Au Nigeria, une marque automobile construit ses propres voitures en utilisant des matériaux locaux. Une belle réussite africaine qui doit pourtant se battre face aux géants du secteur.

Des voitures neuves au prix de l’occasion

Vous ne connaissez sans doute pas IVM (Innoson Vehicle Manufacturing), cette entreprise fondée par l’homme d’affaire nigérian, Innocent Chukwuma, qui revendait à ses débuts de petites motos chinoises. Pourtant, IVM peut se targuer de produire 4 000 véhicules par an dans son usine de Nnewi et surtout de vendre des auto 100 % made in Nigeria. Tous les composants sont conçus localement. Seuls le châssis et le moteur sont de provenance nippone.

En 2014, la marque a réalisé un chiffre d'affaire de 30 milliards de francs CFA, soit environ 4,5 millions d'euros

En 2014, la marque a réalisé un chiffre d’affaire de 30 milliards de francs CFA, soit environ 4,5 millions d’euros

En minimisant au maximum le transport, IVM peut se permettre de pratiquer des prix bien inférieurs au neuf. Ils sont équivalents à ceux de l’occasion et ses véhicules (pick-ups, berlines, bus, …) sont spécialement adaptés aux routes nigérianes qui sont particulièrement difficiles. Le gouvernement passe également commande pour sa flotte de véhicules, tandis qu’il encourage le développement d’IVM en taxant lourdement les marques étrangères.

Le reportage de Réussite

Pour découvrir IVM, la caméra de Réussite est allée se rendre sur place :

L’Afrique et plus précisément le Nigeria sont-ils en train de se réveiller économiquement ? Ces constructeurs automobiles asiatiques qui pensaient pouvoir conquérir ce contient sans rencontrer de concurrence, auraient-ils trouvé leur premier adversaire sérieux ? Réponse d’ici les prochaines années !…

Crédit image : capture vidéo Dailymotion « Innocent Chuckwuma, ce Nigérian qui a décidé de produire des voitures sur place »