Alors que le blocage des trains s’avérait très embêtant pour ses utilisateurs (des victimes innocentes, non ?), on apprend que désormais la solution alternative, qui est la voiture, sera, elle aussi, fortement perturbée avec le blocage des raffineries de pétrole. Sans compter que tous les moyens de transport dépendants de l’essence ou du gasoil seront immobilisés.

une raffinerie de petrole de nuit

Les raffineries de pétrole complètement bloquées ce week-end

Les 12 raffineries de métropoles sont bloquées

Ce qui est en train de paralyser complètement la France, si ce n’est pas déjà fait, car dimanche soir plus aucune pompe de distribuait de carburant.

Des salariés réquisitionnés pour faire fonctionner les raffineries

La CGT du groupe Total dénonce des réquisitions de salariés, notamment à la raffinerie de Grandpuits en Seine-et-Marne. Entre entrave au droit de grève selon les syndicats et « lorsque l’atteinte constatée ou préisible au bon ordre, à la salubrité, à la tranquillité et à la sécurité publiques l’exige » selon le préfet, le choix et le conflit s’avèrent des plus cruciale.

Cet article fait partie de la série : « Pénurie de carburant et grèves : comment s’y retrouver«