Actuellement, la solution hybride est sûrement la solution la plus réaliste pour réduire sans trop de difficultés les émissions de CO2 de nos autos. C’est le préparateur AMG, connu pour ses Mercedes au tempérament de feu, qui a annoncé que l’arrivée prochaine de modèles hybrides dans sa gamme.

Moins polluer et… moins dépenser

une mercedes c63amg vue de l'avant

Le dernier de ces deux arguments peut surprendre un peu, chez AMG on se soucie que le client n’ait pas trop à la payer à la pompe ! Si l’on achète une telle voiture, ce ne doit pourtant pas être le premier de nos soucis mais ce n’est pas le débat. Monsieur Herbet Kohler explique simplement que « AMG a besoin de réduire la consommation d’essence ». Tout est dit.

Et garder les performances !

Ce serait le comble que l’on sacrifie les performances chez AMG ! Il est précisé que les moteurs électriques ne seront pas utilisés comme une source supplémentaire de performance, la performance ils l’ont déjà. C’est un peu ce que cela veut dire tandis que Porsche en tira profit avec la 918 RSR et cela, sans complexe.

L’arrivée de la technologie hybride chez le préparateur — qui se traduira par un système Stop&Start ou une récupération de l’énergie perdue durant un freinage et une décélération — est donc une bonne nouvelle et n’a que des avantages. Ensuite, de là à faire baisser le montant du malus écologique… Rien n’en ait moins sûr.