D’abord défendu par les écologistes, le projet d’instaurer un péage urbain dans les grandes villes françaises est une aberration qui va de paire avec l’interdiction de circuler pour les véhicules trop anciens (quel est l’impact de la production d’une nouvelle automobile en Asie ??) et qui est un argument qui n’a plus sa véracité aujourd’hui. Les politiques devront trouver une autre taxe à imposer aux automobilistes…

Londres toujours aussi polluée depuis l’instauration du Congestion Charging Scheme (péage urbain)

l'entre de londres avec un panneau de peage

Voilà qui met du plomb dans l’aile du péage urbain ! C’est l’institut Health Effects qui a enquêté sur le sujet et les conclusions ne sont pas du tout celles défendues par les écologistes. En effet, le trafic, même diminué comme il est, n’a pas amélioré la qualité de l’air de la capitale ou du moins tellement peu pour que cela soit notable. L’air reste donc toujours aussi pollué. Après tout, la pollution n’a pas de frontières et ce sont peut-être les banlieues environnantes qui sont gagnantes ?