Alors que depuis le 1er juillet 2015 les conducteurs en période probatoire n’ont le droit qu’à plus que 0,2 g d’alcool par litre de sang, l’hebdomadaire Auto Plus a publié dans son numéro 1 399 la part des accidents avec au moins un conducteur alcoolisé pour les départements français et d’outre-mer. Des révélations intéressantes montrant de grandes disparités selon les lieux.

Des écarts très importants

Le nord-ouest de la France est régulièrement pointé du doigt pour désigner les consommateurs d’alcool les moins raisonnables de notre territoire. Pourtant, c’est surtout la façade atlantique qui récolte les plus mauvais scores avec de 34 à 40 % des accidents de 2012 à 2014 avec au moins un conducteur alcoolisé.

gendarmes

La région Ile-de-France s’en sort mieux en oscillant à de « moins de 20 % » à « de 20 à 26 % » à l’exception du Val-de-Marne (94) classé de 27 à 33 %, tandis que les moins bons élèves (plus de 40 %) sont notamment le Territoire de Belfort (90), les Deux-Sèvres (79), l’Allier (03) et la Meuse (55). L’outre-mer n’est pas un exemple à suivre (Saint-Martin (978), Nouvelle-Calédonie (988) et Polynésie Française (987)), puisque dans les DOM l’alcool intervient dans plus de la moitié des cas d’accident !

Les usagers de la route les plus sobres se trouvent dans le Cantal (15), l’Essonne (91) et en Seine-Saint-Denis (93).

Les raisons de ces différences sont multiples. On peut par exemple citer la présence de transports en commun, l’urbanisation, la fréquence des contrôles de police, la place de l’alcool dans la culture locale, …

Il sera intéressant d’observer les évolutions à venir suite au tour de vis appliqué aux jeunes comme écrit en début d’article. En 2014, les 10,8 millions de dépistages ont conduit à 319 264 contrôles positifs.

Top 10 des départements avec le plus d’accidents avec alcool

Les statistiques concernent la part des accidents de 2012 à 2014 où au moins un conducteur est contrôlé positif à l’alcool.

  1. Sain-Martin : 67 %
  2. Nouvelle-Calédonie : 55 %
  3. Polynésie Française : 53 %
  4. Martinique, Territoire de Belfort : 47 %
  5. Deux-Sèvres, Allier : 45 %
  6. Meuse : 42 %
  7. Hérault, Finistère, Cher, Ariège : 41 %
  8. Haute-Savoie, Creuse : 39 %
  9. Vendée, Oise, Ainse : 38 %
  10. Loire-Atlantique : 37 %

Crédit photo : Rema