L’information devait passer inaperçue… mais il en sera autrement ! En effet, depuis lundi les 25 pays de l’Union Européenne mènent l’opération appelée « Speed » qui a pour but de déployer un maximum de policiers afin de contrôler les automobilistes le plus possible. Premier objectif ? La vitesse !

Tispol demande à tous les pays européens de flasher et de garder le silence

C’est une organisation (existant depuis 1996) financée en partie par la Commission européenne qui a demandé pour la semaine du 19 au 25 août 2013 d’effectuer un grand coup de filet sur les routes. Les forces de l’ordre de chaque pays membre sont priées de se poster aux abords des routes pour flasher à tout-va.

L'opération Speed, un vaste projet européen que les 25 pays acceptent sans broncher ? La tentation de l'argent facile ? En 2012, ce fut plus de 550 000 PV...

L’opération Speed, un vaste projet européen que les 25 pays acceptent sans broncher ? La tentation de l’argent facile ? Lors de la précédente édition en août 2012, ce fut plus de 550 000 PV distribués…

Koen Ricour, président de Tispol, nous livre sa vision de la vitesse : « Quiconque croit encore que la vitesse excessive est un délit mineur devrait y réfléchir à deux fois », et il ajoute ensuite que « la vitesse excessive ou inadaptée a un impact dévastateur sur la sécurité des usagers de la route, augmentant à la fois le risque d’accident et la gravité des conséquences ». Parler de délit pour une infraction quand la drogue n’a jamais aussi bien transité, il ne faut pas manquer d’air…

Koen Ricour, le président belge de l'organisation européenne Tispol

Koen Ricour, le président belge de l’organisation européenne Tispol

On peut se demander comment se fait-il que les médias n’en ont pas parlé jusqu’à ce qu’un magazine belge vende la mèche ? Est-ce de l’auto-censure ? Comment expliquer que le site officiel, tispol.org, a posté un message le 15 août à 7 heures et qu’aujourd’hui le lien mène à une page vide ? En voici la capture ci-dessous :

Le message présent sur tispol.org qui a été ensuite effacé

Le message présent sur tispol.org qui a été par la suite effacé

Bref, cette police routière européenne ne semble pas bien différente de celle que l’on croise au quotidien sur l’hexagone. Mais d’ailleurs, comment la police et les gendarmes tricolores, champions du contrôle radar, vont-ils se comporter pendant cette semaine spécifique ?

La France, bonne élève, ne change rien à ses habitudes

Ouf ! D’après des bruits de couloir, pour les automobilistes français déjà copieusement contrôlés, cette semaine ne devrait – a priori – ne rien changer de leur quotidien, tandis que la Gendarmerie rappelle qu’elle collabore avec l’organisation depuis 2002.

Gare à votre vitesse si vous prenez une route de l’UE et n’hésitez pas à apporter vos témoignages et expériences sur cette opération Speed.