La moitié de l’année étant entamée, il est possible de constater la tendance engagée en matière de mortalité routière pour 2015 grâce au baromètre de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR). La légère hausse du nombre de tués vient confirmer une fois de plus l’échec de la politique actuelle de la Sécurité routière.

Deuxième année de hausse en perspective ?

L’année 2014 avait signé la fin de douze ans de baisse de la mortalité routière française avec 3 388 morts, contre 3 268 en 2013 (+ 120 tués). Chaque année, le gouvernement pouvait se féliciter de réduire le nombre de personnes laissant leur vie sur la route, mais depuis un an et demi les chiffres ne tombent plus en sa faveur.

mortalite routiere 6 mois 2015 vs annee 2014

Sur les six premiers mois de l’année 2015, la tendance à la hausse se poursuit. Quatre mois ont été plus meurtriers en comparaison à la même période de 2014. En définitive, les statistiques ne sont pas trop mauvaises, puisque l’on compte 1 558 disparus, contre 1 546 au même moment l’an passé. Soit une progression de 0,8 % se traduisant par 12 décès en plus. Les bonnes nouvelles sont à chercher du côté des accidents corporels diminuant de 5,9 % à 26 889 et des blessés reculant de 6 % à 33 481.

Les cyclistes demeurent les mauvais élèves, quand les motards s'améliorent sur ces statistiques par catégories d'usagers sur 12 mois glissants

Les cyclistes demeurent les mauvais élèves, quand les motards s’améliorent sur ces statistiques par catégories d’usagers sur 12 mois glissants

La Sécurité routière se trompe encore de cible

L’alcool, la drogue et les infrastructures étant les principales causes de ces drames routiers, les dernières mesures de la Sécurité routière semblent bien légères. Bien entendu, l’obligation de se passer d’oreillettes au volant (les alternatives) et le dégagement des passages piétons seront bénéfiques. Toutefois, l’abaissement du taux d’alcool autorisé pour les nouveaux conducteurs de 0,5 à 0,2 g/l ne changera pas les comportements. Il faut rappeler qu’un permis probatoire perd déjà la totalité de son capital de points (6 points) en cas de contrôle positif…

double radar automatique vitesse

En France, les cabines qui crépitent nuit et jour, sont toujours plus nombreuses et sophistiquées

Au regard de l’acharnement ininterrompu contre la vitesse, y compris les petits excès, à travers un abaissement de la limitation de 90 à 80 km/h sur certains tronçons, un nouveau type de radar semi-autonome et une prime pour les policiers distribuant le plus de PV, il est impossible de ne pas y voir clair dans la stratégie mercantile de ce que l’on devrait appeler Sécurité rentière.

Rendez-vous en début d’année prochaine pour connaître les chiffres définitifs de la mortalité routière en 2015 et découvrir… de nouvelle mesures !