Tout se recoupe. Dernièrement, on apprenait dans l’univers automobile que Mercedes allait fournir Infiniti (groupe Renault-Nissan) en moteurs AMG dans le cadre d’un accord entre Daimler et Renault. Logiquement, c’est au tour de Renault de proposer ses services en prêtant sa gamme de moteurs au constructeur germanique, à savoir Mercedes.

Les moteurs Renault profiteront aux plus petites Mercedes

un photomontage de la mercedes classe b

La Mercedes Classe B 2011 (photoshop) avec des moteurs Renault

Ainsi, Renault s’invitera sous le capot des futures Mercedes Classe A et B avec par exemple le nouveau 1,6 litres dCi. Un diesel français dans une allemande, ça peut faire bondir. Mais c’est loin d’être une exception, Peugeot a par exemple bénéficié d’un moteur Jaguar pour sa berline 607.

Néanmoins, Mercedes proposera un deux litres essence, un V6 et un V8 à la marque au losange. Pour finir, les deux constructeurs travaillent actuellement sur de petites motorisations, des trois cylindres, de 1,2 à 1,8 litre.