Quoi de plus logique ? Après les tops de l’année, voici les flops ! Petite sélection des autos décevantes, des faits agaçants ou des événements déplaisants de 2015.

La publicité des promos Peugeot

Est-elle pénible ? Oui, elle l’est ! Les spots télévisés pour promouvoir les ristournes dans les concessions sont rarement des modèles de créativité (franchement, la fille qui trouve qu’acheter une C3 en promo est mieux que se marier…). Mais le pire est de voir certains décliner pendant un an la même idée agaçante, à l’image de Peugeot qui a réussi à rendre un personnage de vendeur plus antipathique que Cerise de Groupama !

Nouvelle Peugeot 208 2015 - 18

L’immobilisme de Citroën

A part un utilitaire en fin d’année, le SpaceTourer, et deux concepts (l’Aircross et le Cactus M), la marque aux chevrons n’a rien présenté de vraiment neuf en 2015 ! Elle semble complètement perdue et a du mal à trouver un nouveau positionnement au sein du groupe PSA (lire : Où va Citroën ?). On espère découvrir en 2016 la nouvelle C3, mais à ce jour aucun prototype n’a été aperçu en cours de test.

Le bricolage de nouveautés

Voilà un flop auquel nous avions consacré un article à la rentrée (lire : Bricole-moi une nouveauté). De plus en plus de nouveautés ont un arrière-goût prononcé de bricolage. Parmi les exemples de 2015 : l’Infiniti Q30, qui reprend quasiment tout l’habitacle de sa cousine Mercedes Classe A, la nouvelle Renault Mégane qui emprunte une bonne partie de sa planche de bord à la Talisman, ou la Fiat 124 Spider, une Mazda MX-5 rebadgée.

Infiniti Q30-3

La Suzuki Baleno

Comment, en 2015, peut-on encore débarquer sur le marché avec un produit aussi fade, surtout dans une catégorie des citadines surpeuplée ?! Du pur Suzuki, qui a également lancé en début d’année la banale petite Celerio. Mais le plus incompréhensible pour moi est de voir des Celerio dans la rue ! Pour certains, l’argument prix canon prime sur tout le reste. Je peux le comprendre, mais autant prendre une Sandero alors…

Suzuki Baleno

Attendre des mois voire des années les commercialisations

Le 21ème siècle est placé sous le signe de la vitesse. Avec les nouveaux moyens de communication, nous avons pris goût à tout voir, savoir et obtenir rapidement. Mais dans le milieu de l’automobile, certains aiment nous faire attendre plus que de raison. En 2015, Honda a enfin lancé en France sa nouvelle Jazz, apparue il y a deux ans au Japon. Chez Ford, la Focus RS dévoilée en février n’est toujours pas en concession et le SUV Edge, révélé en juin 2014, n’est pas encore disponible !

Honda Jazz III

Du répressif stérile

Le bilan 2015 de la mortalité routière ne sera pas bon, avec une nouvelle (petite) hausse du nombre de décès sur les routes. L’année a notamment été marquée par un tragique accident entre un bus et un poids-lourd, qui a couté la vie à plus de 40 personnes. Mais une fois de plus, de trop, les responsables politiques n’ont que le mot radar à la bouche. Manuel Valls a ainsi annoncé à la rentrée une nouvelle offensive dans le déploiement de cabines, dont des factices, oubliant que l’alcool reste la première cause de la mortalité.

L’Alfa Romeo Giulia

Sa présentation en juin a beaucoup fait parler, avec un sacré point de discorde : le design. Personnellement, même si elle m’a un peu mieux convaincu en vrai à Francfort qu’en photo, je reste déçu devant cette face avant bancale et ces nombreuses évocations de modèles concurrents. C’est simple : une Alfa doit être un coup de cœur au premier regard, comme pour la 4C. Ici ce n’est point le cas. On passera sur le fait que sa commercialisation ne cesse de prendre du retard…

Alfa Romeo Giulia - 6