En vacances à Dakar au Sénégal, Jean-Pierre Beltoise s’en est allé dans la nuit du dimanche 4 janvier à l’âge de 77 ans suite à deux accidents vasculaires cérébraux. L’occasion de retourner sur le passé de cet homme qui a beaucoup œuvré pour le sport auto français et la sécurité routière.

Une victoire au GP de Monaco gravée dans les mémoires

Souvenez-vous – pour les plus anciens –, en 1972 lorsque se tenait sous une pluie battante le Grand Prix de Monaco. Au volant de sa BRM, Beltoise a surpris le public en décrochant la première place, alors que le Belge Jacky Ickx était donné favori dans ses conditions. Il avait 38 secondes d’avance sur son rival pour ce succès historique !

Jean-Pierre Beltoise sur le podium du Grand Prix des Pays-Bas à Zandvoort en 1968

Jean-Pierre Beltoise sur le podium du Grand Prix des Pays-Bas à Zandvoort en 1968

Né à Boulogne-Billancourt le 26 avril 1937, le pilote français a participé à de multiples compétitions telles que la F3, la F2, la F1 ou encore les 24 Heures du Mans avec quatorze participations entre 1963 et 1979.

Jean-Pierre Beltoise dans une Matra aux essais du GP du Nürburgring en 1968

Jean-Pierre Beltoise dans une Matra aux essais du GP du Nürburgring en 1968

Un engagement fort pour la sécurité routière

Par la suite, Jean-Pierre Beltoise s’est notamment consacré à la défense et à la formation des automobilistes au travers d’associations et de centres d’apprentissage. Chez Abcmoteur, nous nous rappelons de son intervention lors du colloque de la Ligue de Défense des Conducteurs (LDC) au mois d’avril dernier dont voici la vidéo :

Toutes nos pensées vont à sa famille, ainsi qu’à ses proches pour ce monsieur qui a rejoint le paradis des pilotes…

Crédits photos : Nationaal Archief & Raimund Kommer