Le fameux french bashing, il existe même en automobile. Alors, peut-être enivré par l’ambiance printanière, j’ai envie d’être positif aujourd’hui. Loin de moi l’idée de faire dans la bonne humeur à la limite de la flagornerie (j’écris aussi sur ce qui ne va pas, les Français ne sont pas irréprochables) mais cela fait toujours du bien de dire quand cela va… bien. Voici sept « râleries » incontournables que je n’aimerais plus entendre !

1- « La nouvelle Alpine ? Elle ne sortira jamais »

> Elle arrive en 2016, comme prévu.

Cette fois, on ne voit pas Renault faire marche arrière ! Comme promis dès l’annonce du projet, la nouvelle Berlinette sera commercialisée l’année prochaine. Plus qu’un an à attendre donc avant le retour d’une sportive française emblématique, dont on espère beaucoup. Les rumeurs se multiplient à son sujet mais au final, on sait peu de choses qui ne sont pas au conditionnel. La puissance devrait se situer autour des 280 ch et Renault a cherché le meilleur rapport poids/puissance possible en utilisant des matériaux légers… mais en quantité parfaitement étudiée pour ne pas faire exploser la facture comme sur l’Alfa Romeo 4C (voir notre essai).

Renault-Alpine-concept

2- « Ils n’innovent pas »

> La 208 vient de battre un record de consommation

Peugeot avait déjà révélé au Salon de Genève que la nouvelle 208 BlueHDi 100 ch était l’auto thermique de série homologuée avec les plus faibles rejets de C02 au monde (79 g/km). La marque va plus loin aujourd’hui avec l’annonce d’un record de consommation. L’auto a réussi à parcourir avec un plein de 43 litres de gazole la distance impressionnante de 2.152 km. Ce qui donne une conso de 2 l/100 km ! Les conditions de roulage pour cette prouesse n’ont évidemment rien à voir avec la circulation réelle (vitesse constante sur circuit) mais les acheteurs de ce modèle devraient tout de même être très satisfaits de l’appétit de l’auto.

Nouvelle Peugeot 208 2015 - 18

3- « Les berlines ne sont pas attirantes »

> La remplaçante de la Laguna promet

Après avoir renouvelé l’Espace (voir notre essai), Renault va s’attaquer à sa berline familiale. Et le losange va tout changer, même le nom. A la trappe « Laguna », dont l’image a été sévèrement entachée par les ratés des précédents modèles (fiabilité sur le deuxième opus, design pour le troisième). Le style du nouveau modèle sera nettement plus attrayant mais restera sobre car il faudra séduire les clients européens et chinois. L’auto sera au niveau de la rivale à abattre, la Volkswagen Passat, avec une plate-forme modulaire qui pourra être associée à quatre roues directrices et une suspension pilotée. Les aides à la conduite seront reprises à l’Espace. De son côté, Peugeot prépare un coupé quatre portes compact très proche du concept Exalt.

prototype remplacante Renault Laguna-3

4- « Ils ne vendent pas bien »

> Les dernières nouveautés fonctionnent

Les derniers lancements de nos trois grands constructeurs ont été des réussites. Mention spéciale à Renault, dont le nouveau Captur est un véritable carton (près de 200.000 ventes en 2014). La Clio est aussi en très grande forme, devançant même la Polo en Europe (mais restant derrière la Fiesta). Chez Peugeot, la fierté est la dernière 308, élue Voiture de l’année en 2014, et qui connait un joli succès chez nous et sur le Vieux Continent. Le 2008 est aussi en forme. Du côté de Citroën, on se dit satisfait des débuts du C4 Cactus (même si la firme aux chevrons aide déjà à la vente avec des promos).

Renault-Captur-Pure

5- « Il n’y a rien en haut de gamme »

> Un nouveau porte-drapeau : DS Automobiles

Ce n’est pas tous les ans qu’une nouvelle marque française prend son envol. Administrativement créée le 1er juin 2014, la nouvelle firme du groupe PSA s’apprête à se faire médiatiquement connaître. Il s’agit de « DS Automobiles ». La ligne de produits chics de Citroën est donc maintenant indépendante. Elle fêtera en mai les 60 ans de la DS originelle avec une exposition et une parade dans Paris. Et le premier modèle sans le logo Citroën, la DS 5 restylée, sera lancé en juin. Surtout, DS prépare une offensive de nouveaux véhicules, avec un design inspiré du concept Divine, des technologies mises à jour et des habitacles plus raffinés. Ceux qui font déjà la comparaison avec Audi ne doivent pas oublier que la firme aux anneaux a mis des décennies pour atteindre le niveau qu’on lui connait aujourd’hui.

DS 5 Restylage 2015 - 3

6- « Où sont les hybrides rechargeables ? »

> Ils sont bientôt prêts

A ce jour, les Français sont absents du marché des hybrides « plug-in ». Renault est encore plus en retard que Peugeot-Citroën, puisque PSA propose des hybrides classiques diesel alors que le losange n’a aucun modèle qui associe thermique et électricité (préférant se concentrer sur le 100 % électrique). Mais d’ici deux ans, les trois Français auront corrigé le tir avec des véhicules capables de parcourir plusieurs dizaines de kilomètres sans émettre d’émission avant d’avancer à la force de l’essence. Alors oui, ils ne seront pas dans les premiers… mais ils seront loin d’être les derniers.

7 – « Aucun modèle n’est au niveau côté sportives »

> Des citadines et compactes de référence

Alors oui, il n’y a pas de supercar chez les français, aucune berline surpuissante… On le dit clairement : les tricolores sont dans les choux côté grosses mécaniques. Mais chez les bombinettes et les compactes, il y a du beau monde. On peut même dire que plusieurs modèles sont dans le haut du panier : 208 GTi, Clio RS, Mégane RS… Et les prochains véhicules sont prometteurs. Peugeot prépare une redoutable 308 GTi ou R d’au moins 270 ch. De son côté, la Mégane 4 RS aura au minimum 280 ch. Surtout, elle devrait récupérer le système de roues arrière directrices pour une agilité hors du commun. Pas sûr que l’Audi S3 soit plus efficace avec sa transmission intégrale. Et avec l’hybridation, il est envisageable d’avoir des autos de plus de 300 ch (comme vient de le prouver le concept 308 R Hybrid).

308 R HYbrid