Voici une mauvaise nouvelle bien surprenante et inattendue ! Alors que General Motors annonçait vouloir recentrer son offre sur le Vieux Continent, personne ne s’attendait à une décision aussi brutale que d’arrêter la marque Chevrolet en Europe.

La Chevrolet Aveo, concurrente de l'Opel Corsa

La Chevrolet Aveo, concurrente de l’Opel Corsa. Chevrolet et Opel se partageaient-ils les mêmes marchés ?

Depuis son introduction en 2005 sur le continent, les voiture vendues par Chevrolet sont sur des bases du Coréen Daewoo. Les modèles les moins haut de gamme donnant également un semblable dans la gamme Opel.

Dix ans plus tard et malgré une politique tarifaire agressive et un certain nombre de nouveautés (Volt, Captiva, Spark, Cruze, …) la sauce n’a pas pris. Aujourd’hui, Chevrolet représente 1 % en termes de parts de marché en Europe et 1,4 % en France. Stephen J. Girsky, vice-président de Général Motors,  déclare que « Les résultats financiers ont été inacceptables », en ajoutant que « cela nous permettra de concentrer nos investissements dans les régions où les opportunités nous sont plus favorables » pour Chevrolet. Il s’agit de la Russie, de l’Ukraine, la Moldavie, l’Ouzbékistan, … Dorénavant, GM se concentrera sur Opel qui voit se ventes diminuer d’année en année ces derniers temps…

Que les clients actuels soient « rassurés », Thomas Sedran, président et directeur général de Chevrolet Europe, assure que « Nous continuerons à fournir pièces et services pour leurs véhicules Chevrolet et pour les véhicules achetés entre maintenant et la fin de 2015″. Seules les Corvette et Camaro demeureront proposées à la vente après 2015.

De substantielles remises sont à attendre en concessions avant la fermeture, mais une forte décote (aujourd’hui déjà de 15 % en-dessous de l’Argus ?) se fera sentir en cas de revente…

Pour rappel, c’était en ce mois de janvier 2013 que Daihastu quittait l’Europe. Qui est le suivant ?