Que dire des célèbres cabs anglais, si ce n’est qu’ils sont comme un monument de ce pays ? Et pourtant, ils auraient bien pu disparaître !

un taxi tx4 de la london taxi compagny

Le TX4, dernier modèle sorti, a dû être arrêté pour un problème de fiabilité qui a fait plonger le fabricant

En effet, la London Taxi Compagny (propriété du britannique Manganese Bronze Holdings) qui produit ces fameux taxis qui arpentent les rues de Londres depuis si longtemps, est en perte pour une durée qui allait dépasser 4 ans et en octobre dernier, le redressement judiciaire n’a pu être évité. Des difficultés qui se sont empirées avec notamment les problèmes de fiabilité de son dernier modèle, le taxi TX4 fabriqué dans l’usine de Coventry (Angleterre), qui avait un défaut sur la boîte de direction. La vente a même été stoppée.

L’attente d’un repreneur était donc la seule issue pour ce petit constructeur. C’est le groupe chinois Zhejiang Geely Holding qui détenait déjà 20 % de Manganese Bronze depuis 2006 et propriétaire de Volvo, qui a allongé 12,7 millions d’euros pour acheter la London Taxi Compagny. « En tant qu’investisseur engagé sur le long terme, nous sommes déterminés à reconstruire l’avenir de cette marque connue et respectée mondialement » a déclaré le président de Geely.

Espérons que l’esprit de ces taxis soit conservé dans le temps. Au regard des performances de Volvo depuis son acquisition par les chinois, on ne peut envisager qu’un avenir meilleur pour les Black Cabs !