Le marché automobile se porte bien. Sur les cinq premiers mois de l’année, il a progressé de 3,5 %. Mais l’ambiance autophobe (carburants de plus en plus chers, restrictions de circulation…) pourrait inquiéter les vendeurs. Qu’ils se rassurent, les Français comptent encore acheter des voitures !

Changer d’abord pour le plaisir

C’est le premier enseignement d’une étude réalisée par Caroom, comparateur de voitures de mandataires. 1.200 automobilistes, propriétaires d’une voiture, ont été interrogés. 82 % projettent d’acheter un véhicule neuf dans les 5 ans. Pour 62 %, c’est même uniquement pour le plaisir d’avoir un nouveau modèle. 56 % pensent le faire pour éviter les pannes avec leur modèle actuel. Du côté de ceux qui ne comptent pas changer d’ici 5 ans, le souci est surtout le prix : 75 % seraient prêts à investir si les tarifs étaient plus attractifs.

Pour trouver des prix plus avantageux, l’une des solutions possibles est de passer par un mandataire. Et ce mode d’achat autrefois marginal séduit de plus en plus. 85 % des sondés se disent prêts à passer par cet intermédiaire pour acheter une voiture. Pour 21 %, c’est même un « oui certainement ». D’ailleurs, 73 % des personnes prêtes à aller chez un mandataire le feraient parce que c’est moins cher.

Les Français pas pris au sérieux par les concessionnaires

Parmi ceux qui se montrent réticents, 46 % disent qu’ils n’ont pas confiance et 47 % indiquent qu’ils préfèrent essayer le véhicule en concession. 42 % s’interrogent sur la prise en charge de l’entretien et de la garantie, alors qu’il n’y a pas de souci. Preuve que certains clichés ont la vie dure !

Le garage traditionnel n’est pas la voie royale pour être satisfait. 67 % des sondés disent qu’ils ont déjà eu l’impression de ne pas être pris au sérieux chez un garagiste ou un concessionnaire. Les pourcentages sont à peu près les mêmes en fonction du sexe, mais varient selon l’âge. 73 % des 18/24 ans n’ont pas déjà été pris au sérieux, contre 58 % des plus de 50 ans.

Infographie

Infographie sur l'étude d'achat des français pour une voiture neuve