Alors que le Genesis coupé et le Veloster en version atmosphérique viennent d’être retirés du catalogue Hyundai en Europe, la marque n’entend pas délaisser le monde des voitures sportives. Au contraire, le constructeur coréen devrait y signer un retour d’envergure à l’occasion de son engagement en WRC.

Hyundai Genesis coupe

Souffrant de ventes anecdotiques (une cinquantaine en 2012 en France), le Genesis stoppe sa carrière sur le continent européen. Le Veloster fait lui aussi une carrière discrète (environ 250 ventes en 2012) et sa gamme se recentre autour du 4 cylindres 1,6l turbo de 186 chevaux.

Hyundai Veloster atmospherique

La gamme sportive est donc réduite à une peau de chagrin chez le constructeur sud-coréen, générant un manque d’image certain par rapport à ses concurrents européens (Ford Focus ST, Renault Megane RS, Volkswagen Golf GTI, …).

Toutefois, Hyundai préparerait une branche spécifique (sur la base de ce que fait Nissan avec Nismo) dédiée aux modèles sportifs. Profitant de son engagement en WRC dès la saison 2014, la marque cherchera naturellement à capitaliser son expérience dans le sport automobile au service d’une gamme de modèles sportifs.

Hyundai i20 WRC

Le premier modèle de cette branche sportive devrait s’appuyer sur la future génération de l’i20 (modèle également utilisé en rallye). Le constructeur souhaite de cette manière faire le lien entre la compétition et les modèles de sa gamme. Le constructeur voit là une opportunité supplémentaire de donner de l’attrait à sa gamme sur le marché européen, outre la garantie de 5 ans.