80 km/h : les vraies alternative à la vitesse et répression

Moins de deux semaines après la manifestation nationale contre la répression routière, les opposants à la politique actuelle de la sécurité routière et à son projet de diminuer à 80 km/h la limitation sur les axes secondaires bidirectionnels dépourvus de séparateur central se sont réunis au sénat, à Paris. Abcmoteur était à ce colloque “Vitesse : stop aux idées reçues ! Pour une nouvelle approche de la sécurité routière” organisé par la Ligue de Défense des Conducteurs dont Christiane Bayard est la secrétaire générale.

Mettre fin au dogme anti-vitesse

Lors de cette matinée du mardi 22 avril dernier, de nombreux intervenants dont des experts (économiste, mathématicien, médecin, …) sont revenus sur l’évolution de l’automobile, des comportements des conducteurs, l’importance des infrastructures et de la formation avant et après le permis, les statistiques erronées et sans aucun fondement de la sécurité routière, etc…

Peu à peu, la vitesse et la répression, dans un but de rentabilité affiché, sont devenues les seuls objectifs de la "sécurité" routière

Peu à peu, vitesse et répression, dans un but affiché de rentabilité, sont devenues les seuls objectifs de la “sécurité” routière

En attendant une vidéo plus complète des échanges très intéressants qui ont eu lieu avec notamment Jean-Pierre Beltoise, Stéphane Meunier, … voici le rapide reportage de BFMTV dont quelques journalistes avaient été dépêchés sur place :

  • 2 Responses

    1. Ricardo

      Je pense que la baisse de la limite de vitesse ne servira strictement à rien et au contraire cela incitera plus les automobilistes à faire des infractions ! De plus en plus d’interdictions font plus de morts sur la route, il suffit de regarder les chiffres du mois de mars !

      Répondre
    2. Jean

      Je ne suis pas d’accord avec vous Ricardo. Dans le passé, on a vu que la vitesse limitée qu’il y a eu des résultats plus qu’encourageant ! Ce n’est pas parce qu’il y a un mois dans l’année où le nombre de victimes augmente qu’il faut voir tout noir.

      Répondre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publié.