Pour cette catégorie d’autos l’ADAC (qui, rappelons-le, se charge d’intervenir lors d’un dépannage auprès de plus de 2 millions d’Allemands) présente un panel assez restreint de routières. Ainsi, dans le tableau ci-dessous est classé huit routières par fiabilité décroissante et malheureusement, s’il l’on ne veut pas d’une voiture allemande, les données ont peu d’intérêt car à part Audi, BMW, Mercedes et Volkswagen il n’y a que Volvo pour représenter les constructeurs étrangers.

Audi domine le segment avec l’A5

une photo d'une audi a6 rouge

En effet, c’est Audi avec son A5 qui prend la première place de ce classement 2010 de l’ADAC concernant la fiabilité des routières avec un sans-faute depuis son évaluation qui démarré en 2008 par l’association. La suite du top est composée par la BMW Série 5, l’Audi A6 et la Mercedes Classe E. Seul le X5 présente une fiabilité moindre par rapport à ses concurrents. De 2005 à 2006, sa fiabilité était problématique (la boîte auto se bloquait et le débitmètre du diesel 3 litres s’encrassait).

Le top 8 des routières les plus solides selon l’ADAC pour l’année 2010

le tableau statistique 2010 de la fiabilité des routières par l'adac

Peu de disparités dans ce tableau, acheter une routière allemande serait donc un bon achat. Se renseigner sur l’historique du véhicule reste quand même indispensable lors de l’achat d’un modèle occasion !

Cet article fait partie de la série : « Le classement fiabilité complet de l’ADAC 2010«