L’affaire des avertisseurs de radars semble close. Suite au discret accord qui a été passé entre le gouvernement et l’AFFTAC regroupant les fabricants de boîtiers avertisseurs, ces derniers deviennent totalement inutiles…

Des avertisseurs aussi efficaces qu’un radar pédagogique

les avertisseurs de radars de voiture deviennent inutilesD’ici quatre mois, les avertisseurs de radars n’auront plus aucune utilité car il ne biperont plus. Le gouvernement a demandé aux fabricants tels que Coyotes, Wikango ou Eklaireur de mettre à jour leurs appareils d’ici là.

Le résultat est que suivant où le radar ou le contrôle de police se situe, le conducteur sera prévenu d’une « zone dangereuse » qui sera étendue sur :

  • 4 km sur le réseau autoroutier
  • 2 km hors agglomération
  • 300 mètres en agglomération

Des « points de danger précis » seraient également notifiés à l’utilisateur à l’approche d’un embouteillage, de travaux ou d’écoles.

Beaucoup de bruit… pour rien

Il n’est pas compliqué de se rendre compte que l’AFFTAC s’est moqué du monde. Dans l’état actuel des choses, à quoi bon prendre un avertisseur si ce n’est remplir les caisses de fabricants qui manipulent leurs clients ?

Il sera intéressant de voir l’évolution de la situation dans un an : jackpot pour la sécurité routière, alternatives indétectables, maquillage des plaques, …