Inspiré par le concept du Vélib’, on en sait un peu plus sur l’Autolib’. La ville de Paris vient de dévoiler les trois véhicules candidats au nouveau moyen de transport qui sera proposé aux parisiens : la Bluecar, la iOn et la Smart Fortwo. Que va-t-il se passer ?

Le visage de l’Autolib’ sera connu en décembre

Alors que les trois autos choisies résultent d’Annick Lepetit, adjointe au maire de Paris chargée des déplacements, le résultat final se fera attendre jusqu’à la fin de l’année 2010. Il est donc encore trop tôt pour dessiner le visage d’une Autolib’, et encore moins lorsqu’on sait que le modèle choisi pourra être amené à être modifié pour mieux correspondre aux besoins demandés à une voiture électrique dans Paris…

la smart fortwo ed future autolib' ?

La Smart Fortwo ED

L’autonomie, clef pour gagner ?

Mis à part l’équipement (relativement similaire ?) d’une voiture à une autre, qu’est-ce qui peut différencier une automobile électrique d’une autre ? Son prix et, surtout, son autonomie ! Question chiffres, il y a bien la Bluecar qui détient un large avantage avec près de 100 km d’avance sur ses concurrentes.

la peugeot ion electrique en vue 3/4 avant

La Peugeot iOn

Autonomies des voitures électriques candidates à devenir Autolib’

Smart Fortwo ED135 km
Peugeot iOn150 km
Bluecar250 km

Une question de nationalité ?

Par ailleurs, le choix s’avère d’autant plus difficile que ces trois voitures électriques ne sont pas que des productions françaises. La Smart est allemande, la iOn est presque plus japonaise que tricolore… et la Bluecar de Bolloré est pour le coup Française.

la blue car vue de haut les portes ouvertes

La Bluecar

Début des choses sérieuses à l’autonome 2011 !

Les parisiens ont rendez-vous avec l’Autolib’ à l’autonome 2011, soit dans un an environ. Paris saura-t-il réussir son pari de la petite voiture à louer, et ce, aussi facilement qu’un Vélib’ ? Les infrastructures seront plus conséquentes pour ce dispositif, et quid des points de recharge…

A suivre donc.