Dernier épisode de notre rendez-vous estival. Tout au long de l’été, nous avons jeté un coup d’œil dans le rétroviseur pour revenir sur l’histoire de quelques modèles mythiques de la production mondiale.

Après la Citroën 2 CV, la Ford Mustang, la Porsche 911 et la Mini, voici celle qui est à l’origine du constructeur allemand numéro 1 : la Coccinelle.

Volkswagen Coccinelle - 8

Roméo > La Coccinelle est la vedette d’une série de films produits par Disney. Et on connaît tous son surnom dans ces longs-métrages : Choupette… sauf dans le troisième volet, où elle a été rebaptisée Roméo ! Pourquoi ? Parce qu’en VO, Choupette est un garçon ! Elle a reçu un nom féminin en France car dans l’Hexagone LA voiture est UNE Coccinelle. Mais dans ce film, la VW tombe amoureuse d’une autre auto, appelée Giselle en VO et Juliette en français. D’où le Roméo.

Type 1 > Si cette auto est chez nous une « Coccinelle », dans de nombreux autres pays elle est assimilée à un scarabée. Ce qui se traduit par « Käfer » en allemand et « Beetle » en anglais. Mais après avoir été nommée seulement « Volkswagen » à ses débuts, pour « la voiture du peuple », elle a ensuite reçu un nom de baptême plus officiel : Type 1.

Volkswagen Coccinelle - 2 Volkswagen Coccinelle - 1

Papale > Le 17 février 1972, la Coccinelle bat le record de modèles vendus dans le monde, détenu par la Ford T, avec 15.007.034 unités. Au final, 21.529.464 exemplaires ont été assemblés entre 1938 et 2003 ! La toute dernière a été fabriquée au Mexique. Son destinataire ? Le pape Jean Paul II !

Timbrée ! > En 1938, la Type 1 est mise en vente via un système très particulier. Les clients devaient payer en avance en achetant des timbres d’une valeur de 5 reichmarks à apposer sur un carnet d’épargne. Il fallait atteindre la somme de 990 reichmarks pour l’auto, plus 50 pour la livraison et 200 supplémentaires pour deux ans d’assurance ! Plus de 300.000 allemands se laisseront tenter… mais aucune voiture ne sera livrée en raison de la Seconde Guerre mondiale.

Volkswagen Coccinelle - 7 Volkswagen Coccinelle - 5

British > Conçue par Ferdinand Porsche, la Coccinelle est née par la volonté d’Adolf Hitler. La première pierre de l’usine « KdF Stadt » a été posée en 1938. Sa construction est terminée en 1939. Elle est alors utilisée par l’armée. En 1945, elle est en ruine. Les troupes américaines prennent possession de la région et remettent l’usine aux Anglais. Un major britannique découvre alors dans ce qu’il reste du site deux Coccinelle reconstruites par des ouvriers. Séduit par cette auto, il décide de remettre l’usine en route pour relancer la production de la Cox… qui doit ainsi son second départ à un Anglais !

Légendes > A l’aube des années 1970, Volkswagen est conscient qu’il va falloir remplacer la Coccinelle, en perte de vitesse. Mais pas simple de renouveler une voiture aussi mythique. Que faire pour donner suite à une légende ? Et bien en inventer une autre ! Car celle qui prendra la place de la Cox dans la gamme de Volkswagen est une compacte dessinée par Giorgetto Guigiaro, la Golf !

Volkswagen Coccinelle - 3 Volkswagen Coccinelle - 4

Beatles > On connait tous l’image mythique de la pochette de l’album Abbey Road des Beatles, sur un passage-piétons londonien. Mais avez-vous en tête un véhicule bien en vue au second plan ? Une Coccinelle oui ! Le photographe aurait même demandé à ce qu’elle soit déplacée, mais le propriétaire n’a pas été trouvé et il fallait faire vite. L’auto entrera donc elle aussi dans la légende et sa plaque sera même à l’origine de sacrées théories comme l’indique un article de « M le Monde ». Elle est aujourd’hui exposée dans un musée, à Wolfsburg bien sûr.

Présidentielle > Connaissez-vous José Murica ? Ce nom ne vous dit rien ? Pourtant, si vous suivez l’actualité, vous l’avez déjà lu. Il s’agit d’un ancien président de l’Uruguay, qui avait fait parler de lui en dévoilant son très modeste train de vie avec à la clé le surnom de « président le plus pauvre du monde ». On le voyait ainsi rouler avec une Coccinelle bleu ciel de 1987. Certains lui ont fait des propositions mirobolantes pour l’acheter, mais José Murica a toujours refusé, indiquant que c’était un cadeau d’amis.

Volkswagen Coccinelle - 6