Après l’hécatombe du mois d’avril en terme de tués sur les routes (+ 20 %), la sécurité routière devait à nouveau se montrer à l’affût des « délinquants de la route » avec de nouvelles mesures absurdes (prévues pour une application au mois de septembre prochain) qui ne vont toujours pas dans le bon sens. La suppression des panneaux annonçant un contrôle de radar automatique en fait partie. Explications et détails d’une mesure qui pourrait ne rien arranger ou pire occasionner quelques dégâts avec des coups de freins qui auront lieu au tout dernier moment et en dernière tentative.

Après des panneaux situés bien avant le boitier, maintenant ils disparaissent !

la caméra d'un radar fixe automatique de 3ème génération situé en corse du sud (2a)

Depuis le 3 août 2010, les panneaux avait déjà été mis beaucoup plus en amont des zones de contrôle afin de brouiller un peu plus le conducteur. Comme l’année dernière les radars automatiques ont déploré des dizaines de milliers d’infractions en moins, le gouvernement enclenche la seconde en supprimant et en retirant tous les panneaux signalant la présence de radars automatiques sur les routes. Fixer son compteur des yeux va être une question de survie pour son permis… et les boîtes à permis font faire le plein tout comme les stages de récupération de point. L’assouplissement du permis n’y était pas pour rien !

Plus de cartes publiques des radars !

Les belles cartes des radars automatiques de France que l’on peut regarder avec attention chaque semaine dans l’hebdomadaire Autoplus seront désormais plus difficiles à réaliser (quoiqu’avec un peu de solidarité et les horizons qu’ouvre internet et les réseaux communautaires…) car l’Etat installera les nouveaux boitiers dans le plus grand secret !…

Source iconographique : Par Dominique Pipet, flickr.com