Le début de l’été est toujours synonyme de nouvelles mesures. Florent vous avait parlé de l’interdiction des oreillettes au volant (lire : Oreillettes interdites : les nouvelles règles et les alternatives), à mon tour de vous faire part de deux nouveautés dans l’univers lucratif des radars…

Gare aux zones de travaux, mais pas seulement !

Le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, était sur l’autoroute A6 le samedi 4 juillet dernier au matin. Après des années de tests, l’Etat met donc en service le premier radar de chantier qu’il faut en réalité appeler radar autonome, car il ne sera pas uniquement installé aux abords des zones de travaux.

controle radar chantier

Ce nouveau type de cabine prend la forme d’un gros cube légèrement profilé pour la partie arrière où l’on remarque des bandes jaunes et noires que l’on connait déjà sur les radars fixes classiques (à découvrir dans la vidéo ci-dessous). Néanmoins, il peut facilement se confondre avec les autres engins de chantier si l’on a pas l’œil attentif…

Ce dispositif automatisé de marque allemande est semi-fixe et photographie par derrière. Il est peut être déplacé assez rapidement d’un lieu à un autre grâce à une remorque. Il peut flasher jusqu’à 7 500 voitures par heure, soit 125 automobilistes à la minute et cela dans les deux sens dans le cas d’une route bidirectionnelle ! Un flash classique se déclenche à chaque prise de photo. Pour l’avoir vu en action en plein jour, il devrait rapidement rapporter gros !…

Il est à noter qu’il est – pour le moment ! – positionné dans une zone de chantier sur l’autoroute A6 en direction de Paris vers Lyon au KM 40. Il se situe entre la sortie 12 (Saint Fargeau-Ponthierry) et la dernière sortie avant le péage (N 37 – vers N 7 Fontainebleau). La vitesse est limitée à 70 km/h sur les deux voies restantes au lieu de 130 km/h à l’origine.

Un deuxième radar de ce type est prévu pour l’Ile-et-Vilaine, près de Redon, pour cette semaine. Un cinquantaine apparaîtront d’ici fin 2015 et à terme il devrait y en avoir 150 en service !

Trois nouveaux panneaux de signalisation pour les radars

Dans le but de compliquer un peu plus la détection des radars automatiques par les automobilistes, trois nouveaux panneaux de signalisation ont été ajoutés (voir image ci-dessous). Posés à l’entrée d’un tunnel, d’un chantier ou d’un pont, ils indiquent clairement leur délimitation. Cependant, ils sont aussi moins précis, car un tunnel peut par exemple s’étendre sur 10 km de long avec une cabine installée en toute fin…

A partir du 4 juillet 2015, voici les trois nouveaux panneaux supplémentaires pour signaler les contrôles de vitesse automatisés

A partir du 4 juillet 2015, voici les trois nouveaux panneaux supplémentaires pour signaler les contrôles de vitesse automatisés

Un ou plusieurs dispositifs de contrôle de vitesse automatisé peut être rencontré sur la zone. Il peut s’agir d’un radar classique, discriminant, tronçon ou encore autonome…

Ainsi, plus que jamais la vitesse reste l’ennemi numéro 1 de la sécurité routière qui a également abaissé la vitesse de 90 à 80 km/h sur certaines portions de trois nationales. Pour l’alcool et les autres véritables risques routiers, leur rentabilité sans comparaison les rend complètement inintéressants…